Lexique

Ambivalence

Les individus peuvent ressentir et  manifester simultanément des réactions positives et négatives à l’égard d’une personne, d’un produit ou d’un phénomène. Ces ambivalences ont été étudiées dans différents contextes, et plus particulièrement concernant les relations des consommateurs aux technologies. Confrontés aux technologies, les consommateurs basculent entre des réactions qualifiées de positives (par exemple, le sentiment de contrôle, de liberté et d’utilité) et des réactions qualifiées de négatives (par exemple, le sentiment de chaos, d’asservissement et d’inutilité).

Pour compléter vos recherches :

Parcours d’achat

Il s’agit des différents actes (comportements et étapes) entrepris par les individus pour s’approvisionner, de sortes que l’on peut répondre à la question où, quand et comment s’approvisionnent-ils?

Il se distingue du processus d’achat ou “funnel” d’achat (purchase funnel) traditionnellement décomposé en 3 phases: avant/pendant/après l’acte d’achat (de paiement).

Cette définition simple cache de nombreuses interprétations de ce que représente un parcours d’achat. En effet, 

  • ils peuvent être considérés sous l’angle des trajets entrepris par les individus. Un large pan de littérature est consacré aux trajets pour les courses (shopping trips). Plusieur recherches mettent en avant la combinaison de ces trajets. 
  • Ils peuvent aussi être considérés sous l’angle de la fréquentation ou du choix des point de vente physiques ou en ligne (shopping behavior). L’accent est mis sur la combinaison des canaux de vente que les individus utilisent pour s’approvisionner.

Avec la multiplication des points de contact entre les consommateurs et les offreurs, qu’ils soient producteurs ou commerçants,  les parcours sont donc de plus en plus complexes. On parle alors de parcours multicanal (multichannel shopping), cross-canal, voire omni-canal.

Pour compléter vos recherches :

Produits locaux

Un produit alimentaire est dit local lorsqu’il est « distribué et consommé à proximité de son lieu de production » (Merle et Piotrowski, 2012, p.38). Si aucune définition officielle n’existe concernant la distance entre le lieu de production et d’achat/consommation, il s’agit dans tous les cas d’une distance spatiale restreinte, définie en termes de nombre de kilomètres (80-100 kms) ou de frontières géographiques administratives, le plus fréquemment délimitées au niveau départemental en France, ou régional. Comparativement aux autres formes d’origine géographique, l’origine locale présente ainsi une double spécificité : (1) une faible distance spatiale entre le consommateur et le lieu de production et (2) l’appartenance géographique du consommateur au territoire de référence restreint. Le produit local est donc distinct des produits dits de terroir (Fort & Fort, 2006) qui ne sont pas forcément distribués et consommés à proximité de leur lieu de production.

Pour compléter vos recherches :

Appropriation

Le concept d’appropriation est protéiforme: le dictionnaire Larousse définit l’appropriation comme « l’action de se donner la propriété, de faire sien, de s’attribuer ». En sciences de gestion, l’appropriation décrit un processus par lequel l’individu s’attribue la propriété d’un bien matériel dant d’un point de vue juridique que moral, psychologique et affectif. (Serfaty-Garzon, 2003).
Ainsi, l’appropriation désigne notamment la maîtrise instrumentale (notamment pour des outils technologiques) comme le processus par lequel un individu acte jour après jour pour rendre une technologie propre à son usage, mais aussi le contrôle ou la compétence d’un point de vue anthropologique (Cova et Cova, 2001), et le fait de s’attribuer la propriété d’un bien matériel en sociologie (Dehling et Vernette, 2020). Cependant, le concept d’appropriation ne témoigne pas seulement d’une action unilatérale d’un consommateur actif vers un objet passif. Des travaux (en sociologie des usages, interactionnisme symbolique ou sur les pratiques de consommation) soulignent une interaction entre l’objet et l’acteur.
.

Pour compléter vos recherches :

Baromètre

Un baromètre marketing est une étude réalisée à intervalles réguliers pour mesurer l’évolution de comportements et/ou d’opinions. Pour permettre la mesure fiable d’une évolution et éventuellement son analyse, un baromètre doit respecter une méthodologie d’étude strictement identique à chaque édition. Le baromètre permet de réaliser une étude longitudinale et donc de percevoir une progression, une stagnation ou une diminution des comportements et/ou opinions mesurées.